Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde

Gandhi

Mercredi 8 octobre 2008 3 08 /10 /Oct /2008 03:08

Il y a quelques mois, je suis partie à la recherche de la réponse à une question qui me turlupinait : comment faire mon métier de RH "autrement"? (il était temps que je me la pose, après presque 10 ans de RH!) Quelles dimensions me manquaient pour aimer vraiment, complètement mon métier? 

Bon, commençons par le début : ça veut dire quoi, gérer les "ressources humaines"? Eh oui, même en étant directement concerné, ce n'est pas le genre de question qu'on apprend à se poser, que ce soit pendant la formation ou une fois dans la vie active! Avec le recul, cela me sidère, mais sur le coup...
Alors, "humaines", ça va. Mais "ressources"? Pour le dico il s'agit soit de moyens dont dispose l'entreprise, soit des capacités, possibilités (physiques ou morales) dont fait preuve un individu, son potentiel. Alors les RH c'est quoi : gérer  l'homme comme une ressource de l'entreprise ou gérer les ressources de l'homme? La nuance est de taille :

Considérer l'homme comme une ressource, c'est peut-être ce qui a amené beaucoup de services RH aux dérives actuelles d'un métier ultra-technique, fagocité par les aspects administratifs, les contraintes juridiques...bref, un service du personnel qui gère des compétences avec des tableaux sophistiqués, des reportings à la pelle...et du personnel considéré comme une simple variable d'ajustement

Considérer l'homme comme disposant de ressources, c'est intégrer que l'une des (la?)  missions du service RH est d'entretenir  et de développer ses ressources. En conjuguant deux pôles : les besoins de l'entreprise et les besoins et aspirations de la personne. Cette approche suppose (entre autre) d'abandonner un référentiel franco-français profondemment ancré dans notre mode de fonctionnement, fondé sur :
- la suprématie du diplôme (synonyme de compétences...c'est bien connu...),
- la verticalité des carrières (signe incontestable de réussite : devenir manager..même si on n'aime pas!), 
- la difficulté à changer de métier (quoi, tu veux travailler dans la com alors que tu es juriste! Non mais ça va pas la tête. Tu t'occupes de la com dans une association depuis 4 ans? Ca compte pas, c'est pas une vraie expérience),
- le potentiel  réservé aux "high pot" (jargon RH qui désigne les hauts potentiels d'une entreprise, ceux qu'il faut bichonner car pressentis pour accéder aux fonctions les plus élevées. Et le salarié "lambda"? Il a pas de potentiel lui voyons!)

L'option 2 n'est pas légion pourtant elle m'apparait comme un morceau de réponse à cet "autrement" que je cherche. Aujourd'hui cependant, il me semble que les choses bougent, lentement mais surement. Ce référentiel s'effrite peu à peu, nos systèmes étant soumis à une pression qui les contraint à se remettre en cause. Pleins de petits signes ici et là, laissent à penser qu'une (r)évolution se dessine, comme cette publicité d'Adecco. En espérant qu'au délà de l'aspect médiatique, ce slogan reflète une application concrète.
 

Par Thalie - Publié dans : Relations & Ressources Humaines - Communauté : Les RH Autrement
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Vous faites quoi dans la vie?
  • : Je fais quoi dans la vie? Je travaille à être heureuse. Un vrai travail de tous les jours, qui demande du temps, de l'énergie, de la persévérance, de la constance. Pas toujours facile mais tellement génial.
  • Contact
  • Partager ce blog

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés